Kikkawa Motoharu 1530 - 1586 KaMon SeïSuiKan

Seï Sui Kan
 
- Accueil

- Présentation du Club

- Les disciplines

- Vie du club

- Actualités

- Nos liens

Ïaïdo - Stage du dimanche 29/09/2013

Stage de 9h00 à 12h00 au Shin Fu Kan, à Marseille, animé par Daniel Chabaud.

Nous avons eu le plaisir de nous retrouver à dix-sept pratiquants pour explorer d'autres aspects de la coupe.
Un thème inépuisable, surtout lorsqu'il est minutieusement décortiqué, à la lumière d'années d'expérience et de réflexion.


D'emblée, réveil du corps et abord de la thématique étaient combinés dans le travail des kihons.
La relation profonde entre posture, impulsion, forme de coupe, les trois éléments fondamentaux sur lesquels nous allions travailler, était ainsi posée :
une posture adéquate, permettant de donner l'impulsion source du mouvement, elle-même permettant la réalisation de la forme voulue de la coupe, en l'occurrence une coupe elliptique terminant sa course pratiquement à l'aplomb du crâne, et non devant le visage, selon une trajectoire souvent trop étriquée.

C'est peu dire que l'objectif était ambitieux. Fort heureusement, grâce à un rythme de pratique et un discours adaptés de l'enseignant, chacun a pu, à son niveau et selon ses moyens, aborder cette étude très pointue.
Nous avons longuement expérimenté ces notions dans les premiers kata de Muso Shinden, le travail à genou étant d'un apport inestimable pour la recherche de la solidité des appuis, condition indispensable à la disponibilité des segments supérieurs.

C'était déjà la pause, sans que nous n'ayons vu le temps passer.
Nous avons ensuite repris l'étude, sous un angle radicalement différent, avec un travail sur un kata de Kashima Shin Ryu, puis sur les deux premiers et le quatrième kata de Ken Jutsu de Shindo Muso Ryu.
Ces formes permettaient de mieux comprendre la nécessité d'une grande disponibilité des bras et des épaules pour une coupe libre, ample, véritablement dérangeante pour le partenaire. Une disponibilité ne pouvant se trouver que par une posture et des appuis corrects, points justement travaillés précédement. Ces exercices dynamiques venaient ainsi parfaitement compléter le travail de la première partie.

Le premier stage de la saison s'achevait ainsi, trop rapidement, dans une excellente ambiance de travail.
Manifestement chacun a pris beaucoup de plaisir à pratiquer, et ce malgré un objectif particulièrement complexe à appréhender pour les moins anciens.
Tous nos remerciements vont à Daniel pour ces trésors de connaissance qu'il nous fait partager.
Rendez-vous pour le prochain stage.

Publié le 06/10/2013

    Les pratiquants
   Les pratiquants, photo prise par Daniel (tous droits réservés)